Cette option peut être choisie à l’issue de l’année de 6e. Ce choix implique alors un engagement pour l’élève de suivre l’option jusqu’en 3e.

Le latin est avant tout une langue de culture plutôt qu’une langue de communication. L’enseignement du latin ne se limite pas à l’enseignement de la langue mais permet d’explorer différents domaines de connaissances : étymologie, civilisation, mythologie.

En plus d’étoffer la culture générale de l’élève, le latin permet de :

Structurer la réflexion

L’apprentissage du latin demande à gagner en rigueur et en esprit logique. Cet apprentissage peut non seulement aider à mieux saisir le fonctionnement des langues romanes qui découlent du latin : le français, l’italien, l’espagnol… mais aussi à mieux comprendre certains thèmes ou problématiques abordés en français ( en 2de et en 1re ) ou en philosophie (en Terminale).

Aider à assimiler le vocabulaire médical ou juridique

Le latin peut notamment être très recherchée voire valorisée dans les études scientifiques et juridiques. Depuis quelques années en médecine, plus précisément en anatomie, la terminologie s’est alignée sur celle des Anglo-Saxons en n’utilisant que des termes latins.

Obtenir une meilleure mention au brevet et au baccalauréat

L’option latin au baccalauréat a un coefficient 3, ce qui signifie que tous les points au-dessus de 10 sont multipliés par 3. Le résultat obtenu en latin peut donc suffire à gagner une mention supérieure. En revanche, si l’élève obtient une note négative, il n’est en aucun cas pénalisé, puisque le latin n’est qu’une option.

L’enseignement du latin à Camille Vallaux

Volume horaire :

2h en 5e (l’horaire suite à la réforme est d’une heure/semaine mais nous avons choisi de consacrer 2h/semaine au latin en 5è),
2h en 4e,
2h en 3e.

Nous organisons 3 semaines antiques dans l’année.

Les élèves peuvent poursuivre l’option latin dans le lycée de secteur (lycée de l’Iroise).