Un témoignage émouvant sur le génocide tzigane

21/03/2019

21 mars 2019

Jeudi 21 mars, les élèves de 3e étaient réunis au CDI pour écouter le témoignage d’Anna et Michel Lagréné, déportés pendant la Seconde Guerre mondiale alors qu’ils étaient enfants. Ils ont rappelé que les Tziganes, installés en France depuis six cents ans, étaient français mais ont été arrêtés par la milice française et persécutés pour des raisons ethniques. Lors de leur libération en 1946, ils ont trouvé soutien et solidarité dans un pays meurtri, dont les habitants, éprouvés par la guerre,s’entraidaient sans discriminations. Mais la suspicion vis à vis des tziganes s’est à nouveau développée parmi les générations suivantes. Souvent considérés comme illettrés, ils ont raconté combien il était difficile de scolariser les enfants à une époque où les nomades n’étaient pas tolérés plus de 24h ou 48h dans les communes et ont enjoint les élèves à apprécier leur chance de pouvoir apprendre dans de bonnes conditions. Après avoir répondu à leurs questions, Anna leur a lu quelques uns de ses poèmes, accompagnée à la guitare par Michel, plus connu sous le nom de Zinno.

Michel et Anna Lagréné