Les élèves de 4 C ont interviewé le lundi 17 juin sur La Voix de Camille Madame Morizur, donneuse de voix à la bibliothèque sonore de Quimper. Ils lui ont posé de nombreuses questions sur son activité et le rôle de la bibliothèque sonore .

Professeure de français à la retraite, c’est en tant que bénévole qu’elle consacre du temps à la lecture orale de romans pour des lecteurs empêchés de lire comme des personnes aveugles, des enfants en difficulté de lecture ou des personnes momentanément incapables de tourner les pages d’un livre par exemple.

Les élèves ont découvert avec un grand intérêt que c’est une occupation qui prend beaucoup de temps. Ainsi Madame Morizur leur a expliqué qu’une heure d’enregistrement correspond à cinq heures de travail entre les différentes relectures et le nettoyage des enregistrements pour supprimer certains défauts d’élocution ou les bruits de fond .

Mais pour elle, le plus important c’est de traduire une émotion en lisant un livre qu’elle aime pour « créer un paysage sonore » selon la définition de la lecture de Georges Pérec qu’elle a citée.

Et c’est vrai qu’elle a réussi à transporter les élèves dans son univers d’émotion et de sons lors de la lecture orale d’un extrait d’ « Haroun ou la mer des histoires » de Salman Rushdie que les élèves avaient écouté en cours de français avec Madame Colin. En effet, ils n’ont pas cessé de poser des questions très intéressantes sur le sens de cette histoire et ils souhaitaient connaître la fin du roman. Et c’est avec un grand enthousiasme qu’ils l’ont bien remerciée de son intervention.

N’hésitez pas à écouter l’intégralité de l’interview sur La Voix de Camille pour bien comprendre la démarche de Madame Morizur et l’offre de lecture de la bibliothèque sonore de Quimper !

17 juin 2019 - JPEG - 3.1 Mo
17 juin 2019

Retrouvez cet entretien sur notre webradio et ci-dessous :